Domestiquer la ville par la débrouille

Une analyse des pratiques d’approvisionnement et de récupération chez les Roms roumains de Montreuil

Cette communication propose une analyse des formes d’approvisionnement et des modalités de captation des ressources telles qu’elles ont été pratiquées par des Roms roumains dans la ville de Montreuil, entre les années 2006 et 2013.

Cette période correspond à deux formes d’habitat successifs : le squat, dispersé en plusieurs endroits de la ville, puis les caravanes installées sur un terrain municipal, dans le cadre d’un programme de relogement et d’insertion. Ces pratiques d’approvisionnement ont été observées auprès des femmes rom principalement, qui déploient leurs compétences dans l’espace urbain pour en exploiter toutes les ressources. Leur description permet de comprendre de quelle manière la ville peut être apprivoisée par des personnes en situation précaire. Mais surtout, l’application des savoir-faire de la débrouille dont ces pratiques relèvent dépendent de l’inscription des individus dans de solides réseaux de parenté et sont favorisées par certaines formes de partage des espaces d’habitation. Ce sont ces imbrications matérielles, spatiales et relationnelles qu’il s’agira d’examiner au prisme des formes d’approvisionnement. Plus largement, nous verrons ce que l’analyse des pratiques de récupération nous apprend sur le rapport à l’argent et à l’économie qui est aussi, au sein de ce groupe, étroitement lié à une certaine idéologie familiale.

Dans ce dossier
« T’es bien un Meunier toi ! » « T’es bien un Meunier toi ! »

« T’es bien un Meunier toi ! »

Famille(s), espaces, frontières et identités gitanes

La Cité de l’espérance, petit bourg situé prés de Carcassonne, est vue par sa et la population comme le quartier gitan. Des familles gitanes y résident depuis 1967.

Voir / écouter

La tactique comme mode discret de résistance La tactique comme mode discret de résistance

La tactique comme mode discret de résistance

L’exemple des Manouches

Les personnes qui, sur la région paloise, se désignent elles-mêmes comme étant Manouches, qui sont liées entre elles par d’importants liens familiaux, qui affirment et montrent à de multiples occasions un très fort attachement identitaire semblent par ailleurs échapper sans cesse à toute forme de …

Voir / écouter

Les archives du contact Les archives du contact

Les archives du contact

Traces de l’échange et fragments d’amitié entre Paul Bataillard et les Bohémiens en France, des années 1840 aux années 1880

Voir / écouter